Poldark Series 2, Episode 1 Review: Aidan Turner est de retour dans un retour déchirant pour la série à succès de BBC One

Glorieux casting. Des emplacements magnifiques. Torse en sueur.





Ross et Demelza dans Poldark série 2


BBC / Mike Alsford

«Lequel de nous ne l'adore pas secrètement? Pins tragique Francis, à propos de son cousin disgracié Ross Poldark. Pour le public, au moins, ce n'est pas un secret ...

Le drame romantique de BBC One est de retour, avec une distribution glorieuse, des endroits magnifiques et des torses en sueur, tous présents et corrects. Et cela ne perd pas de temps à passer à l'action, à reprendre là où nous l'avions laissé ...

Poldark - joué par un Aidan Turner bouillonnant et brûlant - est emmené pour faire face à la loi concernant son implication dans les émeutes `` sanguinaires '' qui ont eu lieu la dernière série. Son arrogance et sa justice viennent au premier plan, car il refuse à plusieurs reprises toute aide qui pourrait venir sur lui.

Ross Poldark dans BBC One


BBC / Adrian Rogers

«Ils ne peuvent pas me pendre! aboie-t-il. Bien sûr, ce n'est qu'un ep un, donc nous sachez qu'il ne se fera pas pendre - de courtes séries s'il le faisait - mais au moins il pourrait être légèrement inquiet. Tout le monde est ...

Et c'est là que réside le véritable cœur de cet épisode - la loyauté du peuple envers Poldark et la jalousie qui en découle.

Francis (l'attachant Kyle Soller), ne peut que regarder sa propre vie et envier un homme sur le point de mourir. Son mariage est une imposture et son gagne-pain a pratiquement disparu. Son ineptie est palpable; ces derniers moments sont déchirants et nous ne pouvons qu'espérer, d'une manière ou d'une autre, que son suicide apparent est une ruse. Poldark a besoin du cœur de Francis.

Francis Poldark dans BBC One


BBC / Adrian Rogers

De même, il a besoin - et profite énormément - de la méchanceté presque pantomime de George Warleggan. L'acteur Jack Farthing est vraiment devenu le plus grand méchant de la télé du moment, avec un comportement qui vous fera hurler à Ross de le pamer.

Avec chaque nouveau mot qui jaillit de sa langue venimeuse (également traduit par l'imprimé, alors qu'il distribue un morceau de «littérature» libelleuse dans le comté pour diffamer Poldark), George devient de plus en plus le mal personnifié.

Farthing, cependant, maintient le personnage juste du bon côté de crédible - vous pouvez toujours voir à quel point il admire secrètement Ross et veut être lui. Chaque fois que les deux hommes s'affrontent - et il y a deux rencontres de ce genre ici - c'est de l'or absolu.

George Warleggan dans BBC One


BBC / Adrian Rogers

Il y a aussi de nouveaux personnages à apprécier. La légende de la télévision John Nettles apparaît comme le délicieux Ray Penvenen, avec Gabriella Wilde comme sa nièce héritière Caroline Penvenen - qui, avec son petit compagnon canin, ressemble à un Kim Kardashian ou à Paris Hilton du 18ème siècle.

Hugh Skinner en tant que politicien potentiel Unwin Trevaunance complète ce nouveau trio - et Skinner illumine l'écran ici comme il l'a fait précédemment. W1A, les Windsors et Sac à puces.

Avec Unwin à bord pour cette nouvelle série, il semble qu'il y ait beaucoup d'hilarité à venir Poldark - un répit bienvenu de toutes les menaces d'exécution et de rumination au sommet des falaises.

Caroline Penvenen et Unwin Trevaunance dans Poldark série 2, épisode 2


BBC / Adrian Rogers

Le dénouement de l'épisode, qui se déroule à Bodmin - dépeint comme une véritable `` ruche d'écume et de méchanceté '' - est parfaitement rythmé, avec l'arrivée de Poldark Les dames - Demelza (Eleanor Tomlinson), Verity (Ruby Bentall) et Elizabeth (Heida Reed) - font monter la tension en refusant de rester assis et de laisser les hommes faire toutes les erreurs.

Poldark Le retour est rapide, essoufflé et correspond à tout ce qui a précédé. Les fans de Turner pourraient bien être consternés d'avoir à attendre un vingt minutes avant qu'il ne se déshabille (ouais, nous avons vérifié) mais devrait être rassasié par des scènes d'amour intimes partagées avec la déesse aux cheveux roux Tomlinson.

Aidan Turner enlève à nouveau sa chemise dans la série 2 de Poldark, épisode 1


BBC

Comme toujours, la beauté de la distribution correspond à la partition exquise et émouvante, à la conception de costumes et à la prise de vue tout à fait magnifiques. Somptueux à l'extrême.

Tout n'est pas parfait. Le scénario de Debbie Horsfield est un peu trop sur le nez parfois, avec de lourdes décharges d'exposition pour nous rappeler les événements de la première série, et comment les différentes dynamiques des personnages se déroulent. Mais nous pardonnerons cela, il s'agit de l'ouverture d'un nouveau lot d'épisodes.

ITV La victoire , la concurrence directe, peut avoir la royauté, mais BBC One Poldark a tous les bijoux. Les dimanches soirs appartiennent à Truro.

Histoire connexe


Copyright © Tous Les Droits Sont Réservés | jf-se.pt